Comment pourrais-tu te définir en deux phrases ?

Je m’appelle Marine, je suis une illustratrice engagée pour la planète, les femmes et le bien être. Je suis également maman de deux enfants : Sophia, 5 ans et Victor, 3 ans. Je suis passionnée par la mode, la beauté et l’art. 
 

Quel est ton parcours jusque-là ?

Cela fait 12 ans que je travaille à mon compte, je me suis lancée à 22 ans directement en sortant de mon école Penninghen. J’ai d’abord fait de la création d’identité visuelle, de la mise en page etc. et ensuite, je me suis lancée à 100% dans l’illustration en 2015. J’ai d'abord débuté dans la presse féminine avec Grazia, puis je me suis spécialisée dans la beauté et enfin, suite à une collaboration avec une marque durable, j’ai effectué une grosse prise de conscience écologique qui aujourd’hui a toute sa place dans mon travail.
 

Comment est-ce que tu te projetais il y a 10 ans ?

Il y a dix ans, j’avais mon studio de design graphique M2D2 avec une amie, et j’imaginais que nous serions devenu un gros studio de direction artistique reconnu au niveau international.

J’ai toujours adoré lire des livres de développement personnel américain. Ce que j’aime des États Unis c’est leur capacité à voir les choses en grand, sans se donner de limite. De mon point de vue, c’est ce qu’il nous manque en France, cette culture de « la win » décomplexée.
 

Comment et pourquoi as-tu décidé d’entreprendre ton propre projet professionnel ?

En sortant de l’Esag Penninghen je me suis lancée tout de suite en tant que freelance en fondant mon studio de design graphique M2D2 avec une copine. J’ai la chance d’avoir deux parents entrepreneurs, donc cela m’a donné l’élan par l’exemple. Surtout mes parents m’ont fait confiance tout de suite et m’ont encouragé à toujours faire ce qui me rendait heureuse. Je tiens à en parler car j’ai quelques copines autour de moi qui ont été empêchées par leurs parents de suivre leur propre voie, et je trouve cela très dommage.

 

Tu utilises plusieurs techniques différentes pour réaliser tes illustrations ?

Quelles sont celles que tu aimes le mieux ?

J’utilise le digital avec une tablette graphique et également la peinture. 

Récemment, je me suis mise à faire de la peinture sur toiles pour la  Galerie Outsiders basée à Rouen. J’adore les deux, mais je dirais que j’aime peut être plus le travail à la peinture car j’apprécie son côté lent presque méditatif et artisanal. Il y a vraiment une sensation de travailler avec son corps loin des écrans, et c’est très agréable.

 

La collaboration la plus intéressante que tu as déjà faite ?  

Le 21 septembre va sortir le livre de recettes végétarienne et de saison « BON »  de la fondation Good Planet édité chez Marabout que j’ai eu la chance d’illustrer. Je suis également très heureuse de ma collaboration avec la brillante influenceuse Louise Aubery pour qui je viens de créer une dizaine d’illustrations pour la réédition de son livre MIROIR MIROIR.

Et celle que tu rêves de faire encore ?

Je rêve de travailler pour la militante écologiste Claire Nouvian, la fondatrice de Bloom, une association engagée pour la défense des fonds marins. 

Et, pourquoi pas, un partenariat avec les nouveaux Rendez Vous Littéraires de Chanel.

Qu’est-ce que tu retrouves de plus intéressant et amusant de rapprocher le domaine de la cosmétique et de la beauté à l’univers de l’art ? Si présent dans tes collaborations avec des marques de beauté.

L’Art et la cosmétique ont comme objectif commun la beauté, l’harmonie et la volonté de faire du bien, de se ressourcer. 

Qu’est-ce que ça signifie pour toi le concept de « Beauté Holistique » ?

Pour moi cela signifie une beauté qui prend soin de toi dans ton ensemble, par exemple le CBD que vous utilisez chez Quinque apaise le corps et embellit la peau.

Où est-ce que tu retrouves ton inspiration quotidienne ?

Au quotidien, je puise majoritairement mon inspiration dans les livres, les expositions, le cinéma, la presse beaux art et mode, ainsi que sur les réseaux sociaux : Pinterest et Instagram.

Tes 3 Spots préférés à Paris ?

Le Centre Pompidou, Le Bon Marché et la Soho House Paris.

Quelles sont tes astuces de beauté ? 

Prendre un grand verre d’eau avec une cuillère à soupe de vinaigre de cidre Archie avant chaque repas pour lisser les pics de glucose (cf le livre Glucose Goddess de Jessie Inchauspé), boire 2 litres d’eau, éviter le café qui déshydrate la peau et donne un teint terne, faire 10000 pas au quotidien,  et me sentir heureuse à la maison et dans mon travail. Également, je sors la plupart du temps avec une casquette, un chapeau ou une protection solaire.

Les produits qui ne peuvent pas manquer dans ta trousse de toilette ou ta salle de bain ? 

Mon anti cerne rechargeable Estampe, un blush Oh My Cream, ma crème à l’acide hyaluronique Klorane et la Gelée Nettoyante Quinque à base de CBD.

 Ton Expérience Quinque en 3 mots : 

J’aime la philosophie Quinque, les compositions cleans, les packagings épurés et durables.

×