À chaque cycle, c’est la même chose. Peu avant vos règles, voilà que de gros boutons rouges envahissent le bas de votre visage. Bref, il y a fort à parier que vous fassiez de l’acné hormonale. Sachez que certains actifs cosmétiques, comme le CBD, peuvent vous aider à limiter la casse.


Comment reconnaître une acné hormonale ?


Ce que l’on appelle aujourd’hui « acné hormonale », c’est une acné qui touche la femme adulte. Sa mécanique reste la même que chez les adolescent(e)s. En gros, un ostium folliculaire se retrouve obstrué par un joyeux imbroglio de sébum, de cellules cornées et d’impuretés diverses. 


Toutefois, l’acné hormonale se distingue de l’acné juvénile sur plusieurs points.


  • Elle est cyclique : elle alterne entre des phases de poussée et d’accalmie régulières.
  • Les lésions acnéiques colonisent principalement le bas du visage (nez, mâchoires, joues).
  • Les boutons sont plutôt de nature inflammatoire : nodules, papules, pustules.

Acné et hormones : quel lien ?


Qu’elle soit tardive ou juvénile, l’acné est presque toujours hormonodépendante. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’activité des glandes sébacées est régulée par les hormones. Les principales trouble-fêtes impliquées dans l’acné sont les hormones masculines : les androgènes


Cycle menstruel, puberté, grossesse, pilule… Tout au long de sa vie, la femme est sujette à des fluctuations hormonales. Et parfois, ce yo-yo interne se répercute directement sur la qualité de la peau. C’est pourquoi certaines périodes peuvent donner lieu à des bourgeonnements indésirables.


Quel traitement pour venir à bout de l’acné hormonale ?


On a tendance à l’oublier, mais l’acné est bel et bien une maladie cutanée. Par conséquent, seul un médecin est en mesure de vous conseiller un traitement contre l’acné hormonale. Toutefois, pas de panique ! Vous pouvez au moins intégrer quelques bons réflexes à votre routine beauté.


  • Résistez à la tentation de triturer vos comédons au cours de la journée.
  • Nettoyez votre visage matin et soir, même si vous n’êtes pas maquillée.
  • Intégrez des actifs kératolytiques très doux à vos soins, comme l’acide lipo-hydroxy.
  • Protégez quotidiennement votre peau du soleil avec un SPF dit non « comédogène ».

Acné hormonale et cosmétiques : le CBD à la rescousse


Vous soupçonnez vos boutons d’être d’origine hormonale ? Côté cosmétique, ne faites surtout pas l’erreur de « décaper » votre épiderme. Tournez-vous plutôt vers des actifs qui apaisent votre peau tout en régulant sa production sébacée. Non non, ce n’est pas un fantasme : ça existe vraiment.


Et c’est notamment le cas du cannabidiol (CBD). Il s’agit d’une molécule qui se démarque pour sa capacité à agir sur le système endocannabinoïde de l’organisme. Une étude de 2014 lui a ainsi découvert des propriétés sébostatiques et anti-inflammatoires. Le top en cas d’imperfections !


Découvrez vite la gamme de cosmétiques au CBD signée Quinque Skincare.



















 

 https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0009912011013932

2 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25061872/

 

×