Les bienfaits du sommeil sur la peau que vous ignoriez – QUINQUE.SKINCARE

Et si une bonne nuit de sommeil était le secret belle peau n°1 ? On ne vous parle pas seulement de cernes, mais de chronobiologie cutanée. Car oui, pendant que vous êtes dans les bras de Morphée, votre peau est en effervescence. L’occasion rêvée de booster son processus de régénération naturel !

 

Non, votre peau ne dort jamais

Saviez-vous que votre peau tourne 24 h/24 ? Il s’agit en effet d’un organe à part entière qui assure des fonctions spécifiques, dont beaucoup dépendent d’un rythme circadien. Autrement dit, votre peau possède sa propre horloge biologique et régule son activité sur un cycle de 24 heures.

La journée, elle vous protège contre les agressions extérieures. La nuit, elle délaisse son rôle de bouclier pour se régénérer et continuer à faire son job dès le lendemain matin. Les bienfaits du sommeil sur la peau concourent donc principalement au maintien de ses (nombreuses) propriétés. 

Que se passe-t-il dans votre peau pendant la nuit ?

  • De 23 h à 4 h : la microcirculation cutanée est à son débit maximal. L’afflux sanguin apporte aux cellules les nutriments dont elles ont besoin pour se multiplier et facilite l’élimination des toxines. C’est aussi lui qui est derrière le teint frais et reposé du réveil.
  • Vers 1 h : la production de nouvelles cellules dans l’épiderme atteint son apogée (avec un rythme jusqu’à 4 fois plus intense qu’à 13 h[1]). Ce renouvellement permet à la peau de se réparer (boutons, taches, etc.) et de conserver un aspect sain. Bref, vous faites peau neuve!

Les effets d’une mauvaise nuit de sommeil sur le visage

Si les bienfaits du sommeil sur la peau sont avérés, une dette de sommeil ne passe pas inaperçue. Spoiler : elle ne s’arrête ni aux poches ni à la grise mine. Une étude de la British Association of Dermatologists révèle qu’un manque de sommeil chronique entraîne :

  • Un terrain favorable au vieillissement cutané accéléré. Au programme : perte de souplesse, relâchement cutané, rides et ridules. Oups !
  • Une altération de la fonction barrière de la peau. Ainsi surexposée à la déshydratation, la peau peut finir par présenter des inconforts, irritations et rougeurs. Pas top.

Comment soutenir votre régénération cutanée nocturne ?

C’est vers 4 h que votre peau est le plus perméable[2]. Conséquence ? La nuit est le moment parfait pour appliquer des actifs cosmétiques ciblés. Votre peau appréciera toujours un coup de pouce, surtout à partir de 25 ans (l’âge fatidique où le renouvellement cellulaire ralentit).

Le geste à adopter pour maximiser les bienfaits du sommeil sur votre peau : une noisette de Crème hydratante anti-pollution avant le dodo.  

Sa formule riche en acides gras, vitamines et CBD stimule le turn-over épidermique tout en renforçant les défenses antioxydantes et anti-déshydratation de votre peau. Jour et nuit, c’est l’alliée des citadin(e)s pour faire le plein d’éclat et de confort !

 

____


[1]  F. HENRY (1), J.E. ARRESE (2), N. CLAESSENS (1), C. PIÉRARD-FRANCHIMONT (3), G.E. PIÉRARD (4) — LA PEAU ET SON HORLOGE CHRONOBIOLOGIQUE AU QUOTIDIEN, 2002
[2] Alexis B. Lyons, MD, Lauren Moy, MD, Ronald Moy, MD, and Rebecca Tung, Circadian Rhythm and the skin: A Review of Literautre, 2019 

[3] P. Oyetakin-White,A. Suggs,B. Koo,M. S. Matsui,D. Yarosh,K. D. Cooper,E. D. BaronDoes poor sleep quality affect skin quality?, 2014     

[4] L. Misery,S. Morisset,S. Séité,E. Brenaut,A.-S. Ficheux,J. W. Fluhr,V. Delvigne,C. Taieb, Relationship between sensitive skin and sleep disorders, fatigue, dust, sweating, food, tobacco consumption or female hormonal changes: Results from a worldwide survey of 10 743 individuals, 2021

[5] Black D, Del Pozo A, Lagarde JM, Gall Y.— Seasonal variability in the biophysical properties of stratum corneum from different anatomical sites. Skin Res Technol, 2000, 6, 70-76.

[6] Patrick T.ThorburnRenata L.Riha, Skin disorders and sleep in adults: Where is the evidence?, 2009

[7] Reinberg A.— La chronobiologie cutanée, importante à reconnaître et à respecter. Cosmetologie, 2000, 26, 32- 34.

[8]  Reinberg A, Reinberg MA.— Circadian changes in local anesthetic agents