Qui es-tu?

Je suis Paloma Herce, journaliste et publiciste.

Et je pense que dire que je suis un journaliste est ce qui me définit le mieux. J'aime raconter des histoires.


Quel est ton métier ?

J'écris des articles et des reportages sur la mode et le style de vie pour des publications telles que Telva, In Style, Elle... J'ai également écrit pour des publications telles que Traveler, Tapas, Cosmopolitan et Harper's Bazaar. J'ai deux sections à la radio et je gère également la stratégie de communication de certaines marques. J'ai travaillé à la coordination du contenu d'un projet pour RTVE, je commence aussi à travailler comme styliste pour un projet numérique très cool avec un ami... Je fais mille choses et j'aime vraiment mon travail.

Comment s'est déroulée ta carrière professionnelle ?

J'ai commencé à écrire pour El Economista à l'âge de 19 ans et, à partir de là, j'ai passé mes étés à la radio sur Onda Cero et COPE, bien que j'écrivais déjà sur la mode pour le magazine Must ! aujourd'hui disparu. Entre-temps, j'ai également travaillé comme responsable de la communication pour le showroom du mannequin Laura Ponte. J'ai également été rédactrice pour une agence de publicité avec des marques telles que Pedro del Hierro, Cortefiel, Loewe ou Cabreiroá. Lorsque j'ai terminé mon diplôme, j'ai été embauchée par Harper's Bazaar et j'ai commencé à travailler en tant que pigiste, bien qu'entre-temps j'ai travaillé à temps plein dans la section internationale du COPE. Depuis, j'ai été gestionnaire de comptes dans une agence de communication, j'ai collaboré à de nombreux magazines... J'ai même participé à des conférences sur la mode en tant qu'expert et on me contacte en tant que consultant.

Trois livres que tout le monde devrait lire : Tokyo Blues de Haruki Murakami, The Long Sandy Road de Pier Paolo Passolini et Paris était une fête de Hemingway.

Tes trois spots préférées à Madrid : 

Trois seulement, c'es difficile !
J'aime le Toni 2 - des très bons souvenirs que j'y ai eus - c'est génial pour prendre un verre. J'aime beaucoup la boutique Taschen dans l'ancienne mercerie Santa Rita de la Calle Barquillo. Et enfin, j'aime beaucoup dîner chez Fayer.

Quels sont les trois produits de beauté qui vont partout avec toi ?

Le collagène, que j'ai reçu récemment lors d'un voyage de presse, un bon nettoyant et une crème hydratante qui me convient jour et nuit.


Ton premier geste de selfcare chaque matin ?

Laver mon visage avec du savon après l'avoir mouillé pour me réveiller. Ensuite, j'utilise ma crème QUINQUE. Et si je me souviens, du collagène ou n'importe quelle crème hydratante que j'ai dans ma salle de bain.

Et la dernière avant de te coucher ?

Je me lave le visage avec du savon, que j'ai toujours dans la douche. J'utilise un nettoyant naturel avec du charbon actif et de l'aloe vera.


Ton expérience QUINQUE en trois mots : La crème trop mimi. J'aime l'effet qu'il laisse sur les yeux.