Après avoir exploré toutes les possibilités les possibilités que lui offrait la capitale britannique ; Inés

 est retournée à Madrid, sa ville natale pour révolutionner la scène artistique espagnole.

Sa passion pour l'art et son élégance naturelle enrichissent et inspirent notre univers. 

Qui es-tu ?

Je suis né à Madrid par hasard. Ma famille est originaire de Bilbao. J'ai un jumeau

jumelle et une sœur de 8 ans et un peu plus âgée.

 

Peux-tu nous parler un peu de ta carrière professionnelle jusqu'à aujourd'hui ?

J'ai fait mes études à Londres. J'ai commencé à étudier la mode à Marangoni, puis j'ai changé pour les beaux-arts et la communication à l'Université des Arts de Londres.

Je suis revenu à Madrid, j'ai fait des stages dans deux galeries et dans une entreprise d'influence des données. Plus tard, je suis devenu indépendant et j'ai travaillé pendant plusieurs années jusqu'à ce que je commence à travailler chez Zara en tant que directeur de la création en ligne pour les chaussures et les sacs de Zara. Puis je suis parti et je me suis installé à mon compte en tant que directeur créatif indépendant.

 

Comment as-tu décidé que tu voulais être photographe ?

Je le fais comme un hobby. A ce jour, je ne me considère pas comme une photographe 100%. Ce qui m'intéresse, c'est la direction créative. Créer les idées pour les campagnes. La prise de photos est la conséquence du fait qu'en Espagne, la direction créative n'est pas si bien comprise.

 

Quelle est ta plus grande source d'inspiration ? une référence dans ta profession ?

J'aimerais bien le savoir. Cela me ferait gagner beaucoup de temps de recherche.

J'ai de nombreuses références, mais la plupart d'entre elles font des choses très différentes des miennes, donc elles ne sont pas toujours une vrai source d'inspiration. 

 

Quel est ton dernier emploi qui t'a fait rêver ?

Le travail que j'ai fait pour la fête des mères pour Grassy. Toutes les femmes de cette famille sont super géniales et ont rendu tout ça si facile et dynamique.

 

Tes endroits préférés à Londres ?

A Londres, maintenant, je n'oserais pas le dire exactement. 

J'ai adoré les bars de Westbourne Park et ceux de Chelsea, à côté de

la Tamise, où je vivais avant.

 

Et à Madrid ?

 

A Madrid, en ce qui concerne les restaurants

J'aime beaucoup La Parra, Landón. Pour ce qui est des bars, j'aime le Bar Cock et La Venecia.

Mes marques préférées Hotel Weekend, Paco Pintón, Babaa Knittwear.

 

 

Un livre - Leonardo da Vinci par Water Isaacson

Un film - Old boy

Une chanson - Etude No2 de Philip Glass

 

Quels sont les produits de beauté que tu as toujours avec toi ?

 

Crème pour le contour des yeux.

Crème solaire 50.

Baume à lèvres.

 

Quel est le premier geste de beauté que tu fais le matin et le dernier avant de te coucher ?

Le matin : Mouiller mon visage, appliquer une crème hydratante sur mon visage, mon cou et le contour de mes yeux et protection solaire

 Le soir : Nettoyer mon visage avec une huile nettoyante, Vitamine C, hydratation sur le visage, le cou et le contour des yeux

 

Ton expérience avec QUINQUE en trois mots :

"La crème est légère et hydratante. Il s'absorbe rapidement. C'est essentiel pour que les pores puissent respirer et que vous ne viviez pas avec un visage gras"