Oeuvres artistiques simples d'âme unique qui suscitent et transmettent un ouragan d'émotions. Si vous n'avez pas encore le plaisir de les connaître je vous invite à les découvrir @armandomesisas armandomesias.com

 

Qui es-tu ? 


Je suis Armando, artiste basé à Madrid.


Ta carrière professionnelle jusqu'ici ?

J'ai commencé à travailler en Colombie, en tant que directeur artistique pour des projets musicaux et en tant qu'illustrateur et peintre. Petit à petit, j'ai fait plus de place dans ma vie à l'exploration personnelle de mon travail, et j'ai déménagé à Londres, initialement pour étudier. Après avoir vécu et travaillé comme artiste à plein temps à Barcelone, j'ai déménagé avec ma femme à Madrid, où j'ai actuellement mon studio, d'où je réalise la plupart de mes oeuvres.

 

Quels sont les thèmes que vous aimez le plus explorer lorsque vous travaillez ?


Il y a toujours eu une très forte composante de nostalgie, de mémoire, de passage du temps, ainsi que d'identité et de conscience. Ces thèmes prennent des visages différents lorsqu'ils se matérialisent dans mon travail, mais je pense qu'il y a toujours eu cette racine commune.

 

Une œuvre vendue que tu n'oublieras jamais ?

Il y a quelques années, j'ai réalisé un diptyque de 2 portraits de 2 mètres chacun ; l'un de mon père et l'autre de moi. J'étais très intrigué de concilier cette grande figure qui a été dans ma vie, la façon dont je me vois reflétée en lui, mais en même temps comment je suis et comment je devrais essayer d'être ma propre personne. S'en débarrasser, malgré la forte charge émotionnelle, faisait partie de ce processus.


Parmi tous les endroits où tu as exposé, lequel te rappelle les meilleurs souvenirs ? Pourquoi ?


Probablement Lisbonne en 2019. J'ai eu une sorte d'histoire d'amour avec cette ville pendant des années, et le processus de travail et d'exposition a été chargé d'une grande partie de l'énergie de la ville, de sorte que je n'ai pas eu l'impression d'avoir sorti quelque chose de mon atelier pour l'amener là-bas, mais d'avoir dialogué avec l'environnement.


Tes  trois galeries d'art préférées dans le monde : 


Le Palau de Casavells de Miquel Alzueta en Catalogne.
Galerie Ground à Brooklyn et Los Angeles
Sunday-s à Copenhague

 

 

Les trois endroits en Colombie que personne ne doit manquer : Le Pacifique, Providencia, Cali. 

Le dernier geste de soin que tu fais avant de te coucher : 

Embrasser ma femme, rien ne me donne plus de paix.


Dans ta salle de bains, quels sont les produits qui ne manquent jamais ?


Le nettoyant Grown Alchemist, la crème à raser et la crème après-rasage Le Labo, et ma dernière nouveauté, l'hydratant anti-pollution Quinque.


Ton expérience QUINQUE en trois mots :
Naturel, léger, apaisant.